LE CAPITAINE DE VAISSEAU André NOVE-JOSSERAND,

PILOTE PRECURSEUR DE L' AERONAVALE

 

NOVE-JOSSERAND, André, Marie, Emile, né le 22 avril 1881 à Tarare (Rhône)

André NOVE-JOSSERAND entre dans la Marine en 1889. Il est nommé Aspirant le 5 octobre 1902 et navigue pendant deux ans sur le cuirassé " Saint Louis " appartenant à l'Escadre de la Méditerranée occidentale et du Levant. Enseigne de Vaisseau le 5 octobre 1904, il est breveté officier canonnier. De 1906 à 1908, il navigue sur le croiseur cuirassé " Gueydon " appartenant à l'Escadre d'Extrême-Orient. Au 1er janvier 1909, il est second d'une escouade d'apprentis canonniers sur la " Couronne " et au 1er janvier 1911, il est affecté sur le croiseur cuirassé " La Touche-Tréville ", annexe de l'Ecole de canonnage de Toulon. André NOVE-JOSSERAND est nommé lieutenant de vaisseau le 31 janvier 1912.

En avril 1912, il passe son brevet de pilote à l'Aéroclub de France et sera nommé officier breveté pilote militaire, le 2 avril 1913 sous le n° 240. Au milieu de l'année 1913, la Marine dispose de 11 pilotes d'aéronefs. A cette époque, " LA FOUDRE " fut utilisée lors des grandes manúuvres navales. Ses hydravions furent chargés de repérer " la flotte adverse ".

Le croiseur auxiliaire " La Foudre " de 6000 tonnes fut lancé en 1892 et transformé en août 1912 pour le transport d'hydravions ; premier transport d'hydravions au monde avait Toulon comme port d'attache.

Patrouillant au large, un Nieuport repéra les bâtiments de ligne et par ce repérage fit échouer une attaque surprise. Le ministre signa alors la commande de 5 autres hydravions de ce type qui furent attribués à de nouveaux pilotes (L'ESCAILLE, RAYNAUD, DU TERTRE, NOVE-JOSSERAND et DELAVOYE). Au 1er janvier 1914, NOVE-JOSSERAND est officier aviateur sur le croiseur "La Foudre " du service de l'aviation maritime.
Du 19 décembre 1914 au 14 décembre 1915 ; NOVE-JOSSERAND assure le Commandement du Centre d'Aviation Marine à Saint Raphaël.

Le Centre d'Aviation Maritime est le premier Centre d'Aviation Maritime créé en France par décret du 20 mars 1912. En juillet 1914, il devient le Centre principal d'Aviation Maritime et il est chargé " des expériences, de l'entretien, de l'installation et des approvisionnements ". En septembre 1914, ce sont 12 Nieuport qui sont servis par 17 pilotes ; en juillet 1917, 54 hydravions, et en avril 1918, 75 hydravions de divers types pour l'école, l'entraînement et les missions.

En janvier 1916 et jusqu'au 5 avril 1916, il est en service à Saint Pol sur Mer, puis à nouveau Commandant du Centre d'Aviation Marine de Saint Raphaël su 15 avril au14 décembre 1916. Il assure le commandement du poste de combat de Marsala à Bizerte, puis du Centre d'Aviation Marine de Bizerte de janvier 1918 à août 1919. Capitaine de corvette en 1920, il assure plusieurs postes de commandement sur des cuirassiers. Officier breveté de l'Ecole supérieure de la Marine en 1921 ; Capitaine de frégate en juillet 1923 ; Chef d'Etat-Major de la Division navale du Levant en 1925.

Chevalier de la Légion d'Honneur en janvier 1917 ; Officier de la Légion d'Honneur en 1923, le Capitaine de vaisseau de réserve André NOVE-JOSSERAND décède en 1958.



Capitaine de Vaisseau André NOVE-JOSSERAND, Pilote Précurseur de l'Aéronavale

Sources : ARDHAN, Documentation Gilles JOGERST, Généamar.
Copyright © Paul MATHEVET 03/2012

Retour